Collaboration entre l’Administration portuaire de Belledune et Cross River Infrastructure Partners sur le site prévu du Carrefour d’énergie verte dans le cadre d’un projet de petits réacteurs modulaires avancés (PRMA) d’ARC Clean Technology

BELLEDUNE (N.-B.) ― L’Administration portuaire de Belledune (APB) a annoncé aujourd’hui qu’elle travaille avec Cross River Infrastructure Partners en vue d’utiliser la technologie des petits réacteurs modulaires avancés (PRMA) pour une future expansion au port du nord du Nouveau-Brunswick.

Le projet propose de faire appel à la technologie PRMA d’ARC Clean Technology Canada (ARC) pour produire un minimum de 1 GW de chaleur et d’électricité garanties sans émissions pour les utilisateurs industriels au Carrefour d’énergie verte du port récemment annoncé.

Sous réserve des résultats des études de faisabilité, des approbations environnementales et de l’autorisation de la Commission canadienne de sûreté nucléaire, le projet pourrait entrer en exploitation commerciale entre 2030 et 2035.

Le promoteur du projet, Cross River, et l’ARC ont accepté de se mobiliser rapidement auprès des parties prenantes, des collectivités locales et des Premières Nations avant et pendant le processus officiel d’approbation réglementaire. Des séances d’information auront lieu dans les semaines et les mois à venir afin d’assurer un dialogue important et transparent.

« Nous sommes impatients d’explorer l’utilisation de la technologie PRMA dans le cadre de notre portefeuille de projets d’énergie propre au Carrefour d’énergie verte, avec de nouveaux développements en matière d’énergie éolienne, d’énergie solaire et de biomasse, ainsi que des solutions de stockage d’énergie de pointe », a affirmé le président-directeur général de l’Administration portuaire de Belledune, Denis Caron. « Nous pensons que le projet suscitera un intérêt important de la part des Premières Nations et des collectivités, et nous veillerons à ce que les promoteurs offrent des possibilités de mobilisation informatives et opportunes à la population du nord du Nouveau-Brunswick. L’établissement et le maintien de ces liens sont essentiels à notre réussite collective. »

Le Carrefour d’énergie verte est un district de développement spécialisé situé sur les terrains du port et destiné aux projets d’énergie propre, ainsi qu’aux industries complémentaires à faibles émissions de carbone. Ayant pour but de stimuler la croissance économique du nord, le Carrefour constitue un élément clé du plan directeur de développement 2022-2052 récemment annoncé par le port.

En août, l’APB a annoncé un accord avec Cross River visant l’établissement d’une installation d’hydrogène alimentée par de l’énergie certifiée verte qui produirait de l’ammoniac comme combustible aux fins d’exportation. Les expansions prévues donneraient lieu à une capacité supplémentaire pour servir les marchés locaux, nationaux et internationaux. L’installation serait située au Carrefour d’énergie verte du port.

Dans le cadre du projet PRMA, on prévoit la construction d’une unité ARC-100 qui servira de source d’énergie pour la production accrue d’hydrogène et d’autres industries situées au port, qui pourraient inclure la fabrication de métaux et la fabrication de pointe.

« La capacité à fournir une énorme quantité de vapeur à haute température et d’énergie dans un espace réduit est l’un des principaux avantages des réacteurs d’ARC. Comme l’entreprise utilise une technologie éprouvée, nous pensons que l’ARC- 100 est le meilleur réacteur nucléaire avancé à fournir en tant que solution énergétique à l’industrie lourde », a mentionné Andrew Wilder, PDG de Cross River Infrastructure Partners.

Le projet proposé se trouve sur le territoire traditionnel des Mi’gmaq, les Premières Nations de Pabineau et d’Eel River Bar se situant à côté du port. Ces communautés font partie d’un vaste protocole d’entente sur les relations, la consultation et l’engagement signé entre le Port et les huit communautés Mi’gmaq du Nouveau-Brunswick en 2018.

En 2021, la Première Nation de Pabineau a signé un accord supplémentaire avec le Port de Belledune et ARC pour établir et poursuivre des initiatives mutuellement bénéfiques liées aux emplois et à la prospérité économique.

Les deux communautés attendent avec impatience les prochaines étapes du projet.

« Compte tenu de la nécessité de disposer d’une source de base d’énergie propre, il est logique d’avoir recours à la technologie des petits réacteurs modulaires. Le fait que cette dernière puisse être utilisée comme source d’énergie est une victoire pour Cross River et les autres promoteurs du développement de l’hydrogène. Nous avons hâte de participer à tous ces projets sur notre territoire traditionnel », a affirmé le chef Terry Richardson de la Première Nation Pabineau.

 

« Nous nous réjouissons de l’occasion qui nous est donnée d’en apprendre davantage sur la technologie des petits réacteurs modulaires avancés en tant que source d’énergie propre au Port de Belledune. Notre communauté attend avec impatience l’engagement et la consultation liés aux avantages environnementaux et économiques que ce développement peut apporter à notre région, a dit Sacha Labillois, chef de la Première Nation d’Eel River Bar.

Le ministre des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau-Brunswick, Mike Holland, affirme que le projet proposé à Belledune a le potentiel de renforcer la position de chef de file du Canada dans la mise au point de solutions PRMA à l’échelle mondiale.

« Le Nouveau-Brunswick est à la tête de la fabrication des PRM de génération IV à l’échelle canadienne, et nous sommes ravis de voir ARC Clean Technology sélectionnée pour être la première entreprise de PRM au Canada à fournir de l’énergie propre et non émettrice pour une application industrielle comme le Carrefour d’énergie verte à Belledune, a ajouté M. Holland. « L’ARC-100 comporte de vastes applications pour la décarbonisation industrielle au Canada et à l’étranger, comme le démontre cette décision. »

En 2018, ARC Clean Technology a lancé un projet de démonstration de l’unité ARC 100 à la centrale nucléaire de Point Lepreau d’Énergie NB dans le cadre de la Feuille de route des petits réacteurs modulaires du Canada. Sous réserve des approbations réglementaires et de l’octroi de licences, l’unité de la centrale sera mise en service d’ici 2029. Le projet proposé par ARC à Belledune permettrait d’ajouter de la valeur au Nouveau-Brunswick et pourrait servir de modèle pour l’utilisation de la technologie d’ARC comme source d’énergie directe pour l’industrie.

« Pour l’unité ARC-100, une technologie intrinsèquement sûre et éprouvée est utilisée et le coût de construction et d’exploitation modulaires est relativement faible, a soulevé Bill Labbe, PDG d’ARC Canada. « Il s’agit d’un choix évident pour une mise en œuvre industrielle, et l’application de Belledune fera du Nouveau-Brunswick un leader dans le développement et le déploiement de petits réacteurs modulaires au Canada et à l’étranger. »

À propos du Port de Belledune

L’Administration portuaire de Belledune (APB) fait partie du réseau des administrations portuaires du Canada. Chargée de gérer l’infrastructure et les actifs du Port de Belledune, dans le nord du Nouveau-Brunswick (N.-B.), l’APB cherche non seulement à faire progresser la croissance et la prospérité de l’économie, au Canada comme dans la province du Nouveau-Brunswick, mais aussi à réaliser des objectifs en matière de politique publique. Comme il est situé sur l’océan Atlantique, le Port de Belledune offre quelques-unes des routes maritimes les plus courtes vers l’Europe. Doté de quatre terminaux maritimes, de 1 600 acres de terrains à zonage industriel et d’infrastructures modernes de classe mondiale, l’APB se spécialise dans le transport de vrac sec et liquide, ainsi que de marchandises diverses ou cargaisons liées à un projet.

À propos de Cross River Infrastructure Partners

Cross River Infrastructure Partners (« CRIP ») est une société de développement de projets dont la mission consiste à lutter contre la crise climatique mondiale en établissant des infrastructures d’énergie propre ou de capture du carbone pour réduire, supprimer ou éviter les émissions de GES. Cross River se concentre sur l’exécution et la commercialisation de projets précoces et inédits en Amérique du Nord.

Pour avoir d’autres renseignements, consulter www.crossriverllc.com.

À propos d’ARC Clean Technology

ARC est une société de technologie d’énergie propre qui développe l’ARC-100, un petit réacteur modulaire avancé (PRMA) offrant une énergie sans carbone intrinsèquement sûre, fiable et économique. Misant sur une technologie éprouvée par les 30 ans de performance de son prototype, l’ARC-100 est un appareil de conception simple et modulaire qui fournit 100 MG d’électricité et de chaleur industrielle à un coût compétitif par rapport aux combustibles fossiles. Les applications importantes comprennent la décarbonisation de l’industrie lourde, l’alimentation de projets d’hydrogène à faible teneur en carbone et la création d’isotopes médicaux précieux. Énergie NB a choisi l’ARC-100 pour une mise en œuvre sur son site de Point Lepreau, l’achèvement étant prévu pour la fin des années 2020. ARC a des bureaux à Saint John, au Nouveau- Brunswick, et à Washington, D.C.

Pour avoir d’autres renseignements sur ARC Clean Technology, consulter www.arc-cleantech.com.

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS :

ARC Clean Technology

Sandra Donnelly
Directrice, Services généraux
sdonnelly@arc-cleantech.com

Cross River Infrastructure Partners

Rishi Jain
rjain@crossriverllc.com

Administration portuaire de Belledune

Lynn Russell, adjointe exécutive
russell@portofbelledune.ca